OKO : assurance pour les exploitants agricoles des pays émergents

OKO développe des solutions pour assurer les exploitants agricoles des pays émergents. 2 milliard d’agriculteurs dans le monde dépendent de la pluie, et peuvent tout perdre lors d’une mauvaise saison. Avec OKO, ils peuvent souscrire à une assurance climatique en quelques SMS, et payer depuis leur téléphone mobile.

Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

J’ai créé OKO après avoir développé des services de micro-assurance vie et santé en Papouasie Nouvelle Guinée, aux Fidjis et en Egypte accessible par mobile. Ces services ont révolutionné l’assurance dance ces pays. J’ai identifié l’opportunité de répliquer le modèle ce distribution par mobile au monde de l’agriculture. Des innovations technologiques récente en terme d’observation satellite et de paiement mobile ouvrent des nouvelles opportunités qui ont le potentiel de changer des millions de vies.
Aujourd’hui nous avons une équipe d’experts en technologie mobiles, en analyse climatique et en assurance agricole, et nous travaillons sur un premier pilote au Mali pour protéger les petits exploitants contre les risques de sècheresse.

Que proposez vous ?

Nous travaillons en partenariat avec des opérateurs téléphoniques et des assurances. Nous aidons les assurances en créant des assurances indicielles, qui s’appuient sur des images satellite pour estimer les risques et les dommages subis par les adhérents. D’autre part nous utilisons des technologies mobiles et une équipe d’agents dédiés pour informer les agriculteurs et leur permettre de souscrire à distance.

Quel est votre business Model ?

Nous touchons une commission sur chaque paiement collecté. Cela signifie que nos partenaires n’ont pas besoin d’investir en amont, et que nous bénéficions du succès de notre solution.

Qui ciblez-vous ?

Nous travaillons avec les grands groupes télécoms tels Orange ou Vodafone, qui veulent proposer de nouveaux services financiers à leurs utilisateurs. Nous travaillons aussi avec des groupes d’assurance, mais aussi des instituts de micro-finance et des fournisseurs d’intrant agricoles (semis, engrais etc.)

Quels sont vos clients ?

Nos utilisateurs finaux sont les petits exploitants agricoles des pays émergents, qui sont pour la grande majorité non bancarisés et n’ont pas de solution d’irrigation.

Quels sont vos besoins ?

Aujourd’hui nous sommes à la recherche de capitaux. Une fondation est prête à nous financer à hauteur de 750 000 USD si nous pouvons apporter 500 000 USD de financements privés.
Nous recherchons aussi des assurances en pays en développement qui sont intéressées à tester notre solution

Où voyez-vous l’entreprise dans cinq ans ?

Pour être rentable, nous devons déployer notre solution dans plusieurs pays en peu de temps. Dans 5 ans nous esperons donc être présents dans 6 pays, avoir des licences de courtage dans chacun de ces pays, et peut être une ou deux licence de micro-assurer (nouvelle réglementation existant dans plusieurs pays)

 
Coordonnées:
Site : https://www.oko.finance
Facebook: https://www.facebook.com/OKOInsurance/
 

OKO : assurance pour les exploitants agricoles des pays émergents


Articles Similaires

Zabilo.com est une marketplace multilingue d’électroménager

Zabilo.com est une marketplace multilingue d’électroménager en Israël. Pouvez-vous nous présenter votre entreprise ? Que proposez vous ? Pionnière dans

Partagez ce contenu avec vos contacts