Le business plan : partie économique et financière

Le business plan : partie économique et financière

Le business plan est un document écrit qui permet de valider la création d’un projet ou une reprise d’entreprise. Sa réalisation est bénéfique pour le porteur du projet ou l’entrepreneur. Il doit contenir deux parties essentielles à savoir une partie économique et une partie financière.

La composition du business plan : l’executive summary, le volet économique, la partie financière

L’ « executive summary »ou « résumé opérationnel » en français est une synthèse du business plan, rédigée en deux pages maximum présentant les points clés et quelques chiffres relatifs au projet. C’est en quelque sorte une brève description, une présentation décisive, un aperçu du projet qui doit être immédiatement compris par ses lecteurs.

L’objectif de l’étude économique est de présenter le projet, le promoteur et son équipe en justifiant sa cohérence au niveau de l’étude du marché, les stratégies marketing et commerciales à adopter pour atteindre les objectifs et les paramètres économiques importants.

Un business plan comporte obligatoirement une étude financière du projet sur une période de trois ans en général. Il doit contenir au minimum le bilan, le compte de résultat, le plan de financement, le budget prévisionnel ainsi que la trésorerie.

Le volet économique du business plan 

Le volet économique du business plan comprend les points suivants : le porteur du projet et son équipe,  l’étude de marché, les stratégies marketing et commerciales à adopter et les paramètres importants du projet.

  • Présentation du porteur de projet et son équipe

Avoir un bon projet, c’est bien, mais avoir une bonne connaissance en gestion pour gérer le projet et l’équipe, c’est mieux. Il est donc important de présenter le promoteur du projet et son équipe. Le but de cette présentation est d’informer les lecteurs qu’à travers les compétences et les expériences de chacun, le projet sera mené à bien et que l’objectif sera atteint. Cette partie comporte en quelque sorte les CV de l’entrepreneur et de son équipe, leurs motivations à lancer le projet ainsi que leurs visions respectives.

  • Réalisation de l’étude de marché

L’étude de marché a pour objectif de collecter le plus d’informations possible sur le marché visé ; d’analyser la règlementation, l’offre, la demande ainsi que la concurrence afin de valider la faisabilité marketing et commerciale du projet.

 

  • Établissement des stratégies marketing

L’entrepreneur doit expliquer dans son business plan les politiques, les plans qu’il va suivre pour l’atteinte de son objectif marketing en passant par le ciblage de la clientèle et le positionnement de sa future entreprise.

Il s’agit de définir la clientèle ciblée en fonction du sexe, de l’âge, des caractéristiques qui la définissent, des zones géographiques, de la catégorie socio professionnelle. Aussi, il est important d’évoquer tous les paramètres permettant de cibler la clientèle comme les revenus, les loisirs, la situation matrimoniale et de justifier le choix effectué.

Après l’étape du ciblage de la clientèle, le positionnement doit être choisi selon les besoins de la clientèle et l’image que l’on souhaite véhiculer à travers l’entreprise. La connaissance du positionnement de la concurrence est aussi importante pour pouvoir agir efficacement et augmenter ainsi les chances de réussite.

  • Établissement de la stratégie commerciale

La stratégie commerciale est une politique visant à vendre le produit ou le service avec les coûts y afférents. Cette stratégie met en place la politique de produit ou du service ; la politique des prix (les prix pratiqués) ; la politique de distribution et de communication et les coûts appliqués sur ces derniers. Elle diffère de la stratégie marketing par sa corrélation avec l’étude financière du projet.

  • Les paramètres importants du projet

La localisation de l’entreprise figure aussi dans la partie économique du business plan. Elle fait partie des paramètres importants du projet. Ainsi, il est nécessaire de faire une brève présentation des locaux, des caractéristiques du bail ou de l’achat, des aménagements à prévoir et mentionner les raisons du choix de localisation. En outre, liés au plan de financement, les besoins nécessaires à la concrétisation du projet sont aussi à lister ainsi que les sources de financements envisagées.

Par ailleurs, un projet implique des collaborations avec divers partenariats par les contrats commerciaux par exemple. Enfin, la forme juridique du projet, le régime fiscal, l’actionnariat font aussi partie intégrante des paramètres indispensables à considérer.

Qu’en est-il de la partie financière ?

La partie financière du business plan regroupe les indicateurs et les tableaux financiers à savoir le budget prévisionnel, le bilan, le compte de résultat, le plan de financement et la trésorerie. Pour enrichir cette partie, le besoin en fonds de roulement, la capacité d’autofinancement, les ratios financiers, les détails de rémunération sont aussi présentés.

  • Le bilan

Un bilan prévisionnel est un tableau présentant la situation patrimoniale de la future entreprise à un instant T, correspondant généralement à la date de clôture de l’exercice. Il est composé de deux parties qui sont l’actif et le passif. L’actif regroupe tout ce que possède l’entreprise (les immobilisations, les stocks, la trésorerie…) Le passif correspond à toutes les ressources à la disposition de l’entreprise appartenant aux tiers comme les dettes financières, les dettes fournisseurs et qui doivent être restituées tôt ou tard par l’entreprise.

  • Le compte de résultat

Le compte de résultat prévisionnel est le résultat financier obtenu à partir  des prévisions avec une segmentation par exercice comptable, en reprenant l’ensemble des produits (chiffre d’affaires principalement) et des charges (achats de biens et services, locations, salaires et charges sociales…).

  • Le plan de financement

Le plan de financement est un tableau présentant les besoins financiers d’une entreprise depuis ses débuts, ensuite sur plusieurs exercices, ainsi que les ressources financières affectées en contrepartie. Son objectif est d’équilibrer avec cohérence les besoins et les ressources de l’entreprise. Il est à noter que le business plan peut comporter deux tableaux : le plan de financement initial et le plan de financement global.

  • La trésorerie

Le budget de trésorerie est une projection mensuelle de tous les chiffres d’affaires et les charges sur la période des prévisions. Tous les encaissements et décaissements prévus sont mentionnés dans le but de déterminer le solde théorique de l’entreprise.

D’autres données à fournir

Plusieurs autres tableaux financiers peuvent être introduits dans l’étude financière. Les plus courants sont les soldes intermédiaires de gestion, les besoins en fonds de roulement, la capacité d’autofinancement (CAF) et les ratios financiers.

Pour réussir à rédiger un business plan, il est conseillé d’intégrer des données cohérentes, réalistes et justifiées et de faire appel à un professionnel en la matière.

Le business plan : partie économique et financière


Articles Similaires

Business Plan 1 mois ago Le business plan, quel est son utilité ?

Le business plan, quel est son utilité ?

Le business plan est un document essentiel à établir lors de l’élaboration d’un projet et au cours des différentes phases

Business Plan 1 année ago Le Business Plan pourquoi faut-il le faire ?

Le Business Plan pourquoi faut-il le faire ?

Le business plan sera le déclencheur qui va vous permettre de solliciter auprès de votre banquier les fonds nécessaires au

Business Plan 1 mois ago Business plan : établir sa stratégie marketing

Business plan : établir sa stratégie marketing

La stratégie marketing est une étude, une réflexion mise en place pour permettre à l’offre de rencontrer la demande. Elle

Partagez ce contenu avec vos contacts