Financement de Startup et PME – Les nouvelles formules

Financement de Startup et PME – Les nouvelles formules

Trouver des financements n’est pas toujours évident pour les entreprises. En effet, les banques et organismes financiers divers deviennent de plus en plus exigeants et accordent des prêts avec beaucoup de conditions. Pour faire face à de telles difficultés, les startup et les PME peuvent heureusement se tourner vers d’autres sources de financement. Parmi le peloton de tête figurent notamment le Crowdfunding, le Corporate Venture et le super Business Angels. Focus sur ces trois sources d’argent frais.

Le « crowdfunding » ou financement participatif

Le développement notoire de l’Internet est désormais exploité par les jeunes startup pour pouvoir financer le lancement de leur projet. Grâce à ce mode de financement, les entrepreneurs peuvent créer leur entreprise avec les dons récoltés pour pouvoir bénéficier plus tard de l’investissement des financeurs traditionnels. En effet, le principe du Crowdfunding ou « financement par la foule » repose sur la participation des amis du web dans le capital de la jeune entreprise sous la forme de don. Financement participatif par excellence, le crowdfunding a déjà permis à plus de 60000 porteurs de projet de financer leur activité, et ce, pour un investissement total de 40 millions d’euros en France.

Les « Super Business Angels », pour lancer votre projet dans les meilleures conditions

Véritables supers héros des affaires, les Super Business Angels connaissent un franc succès auprès des start-up. L’idée de ce type de financement est basée sur la participation des grands entrepreneurs dans le lancement de jeunes PME. En prélevant directement sur leurs deniers personnels, ces géants investissent dans l’amorçage et le développement des start-up sous conditions que les activités de ces derniers soient prometteuses.

Les « Corporate venture » nouvelle formule de fonds de capital-risque

Pour bénéficier de levées de fonds conséquentes, beaucoup de start-up choisissent de solliciter les grands groupes à prendre une participation minoritaire dans leur capital. Ce faisant, ils peuvent à la fois jouir d’un accompagnement financier important lors de leur lancement et profiter du réseau des grands financeurs.


Tags associés à cet article:
Financer son entreprise

Articles Similaires

L’exclusion d’un associé, une situation régie par la loi

Selon la loi, chacun des associés à le droit de participer aux décisions collectives prises par l’assemblée des associés dans

Elevator Pitch : La méthode révolutionnaire pour présenter correctement votre entreprise

Face à l’essor grandissant de la concurrence, trouver la bonne accroche est décisive pour convaincre des investisseurs, des collaborateurs et

Une association réussie procède d’une harmonie parfaite

Une association réussie procède d’une harmonie parfaite. En musique, on appelle cette harmonie un accord. Rien ne peut mieux définir

Partagez ce contenu avec vos contacts